Un guide du débutant sur l’assurance pour animaux de compagnie

Guide du débutant sur l’assurance pour animaux de compagnie

Vous aimez votre animal de compagnie et vous voulez lui offrir les meilleurs soins possibles. Mais vous savez aussi que les frais vétérinaires peuvent être très élevés, surtout en cas de maladie ou d’accident. Comment faire face à ces dépenses imprévues sans mettre en péril votre budget ? La solution peut être de souscrire à une assurance pour animaux de compagnie.

L’assurance pour animaux de compagnie est un service qui vous permet de couvrir une partie ou la totalité des frais médicaux de votre animal en échange d’une cotisation mensuelle ou annuelle. Elle peut aussi vous offrir des garanties complémentaires, comme la responsabilité civile, l’assistance, ou le budget prévention.

Mais comment choisir la meilleure assurance pour votre animal ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette option ? Dans ce guide, nous allons vous expliquer tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance pour animaux de compagnie, pour vous aider à faire le bon choix.

Quels sont les animaux concernés par l’assurance pour animaux de compagnie ?

L’assurance pour animaux de compagnie concerne principalement les chiens et les chats, qui sont les animaux domestiques les plus répandus en France. Selon une étude de la FACCO (Fédération des fabricants d’aliments pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux familiers), il y avait 7,3 millions de chiens et 14,2 millions de chats dans les foyers français en 2020.

Mais l’assurance pour animaux de compagnie peut aussi s’appliquer à d’autres espèces, comme les lapins, les furets, les cobayes, les hamsters, les chinchillas, les rats, les souris, les gerbilles, les octodons, les écureuils, les hérissons, les tortues, les serpents, les lézards, les oiseaux, ou les poissons. Ces animaux sont appelés NAC (nouveaux animaux de compagnie) et représentent environ 4,7 millions d’individus en France.

Chaque compagnie d’assurance a ses propres conditions pour accepter ou non un animal. Il faut donc se renseigner auprès de chaque assureur pour savoir si votre animal est éligible ou non à une assurance pour animaux de compagnie.

Pourquoi souscrire à une assurance pour animaux de compagnie ?

Souscrire à une assurance pour animaux de compagnie présente plusieurs avantages, tant pour vous que pour votre animal. Voici les principaux :

  • Vous protégez la santé et le bien-être de votre animal. En cas de maladie ou d’accident, vous pouvez lui offrir les soins adaptés sans vous soucier du coût. Vous évitez ainsi de devoir faire des choix difficiles entre la santé de votre animal et votre situation financière.
  • Vous bénéficiez d’un remboursement partiel ou total des frais vétérinaires. Selon la formule choisie, vous pouvez être remboursé de 50 % à 100 % des frais engagés, dans la limite d’un plafond annuel. Le remboursement se fait généralement sous 48 heures après l’envoi de la facture et de la feuille de soins.
  • Vous profitez de garanties complémentaires. Certaines assurances pour animaux de compagnie vous proposent des services supplémentaires, comme la responsabilité civile (qui couvre les dommages causés par votre animal à des tiers), l’assistance (qui vous aide en cas de perte, de vol, ou de décès de votre animal), ou le budget prévention (qui prend en charge les frais de prévention, comme les vaccins, les vermifuges, ou les stérilisations).
  • Vous économisez sur les dépenses de santé de votre animal. En souscrivant à une assurance pour animaux de compagnie, vous réduisez le risque de devoir faire face à des frais vétérinaires imprévus et élevés. Vous pouvez ainsi mieux gérer votre budget et anticiper les dépenses liées à votre animal.

Comment fonctionne l’assurance pour animaux de compagnie ?

L’assurance pour animaux de compagnie fonctionne sur le même principe que l’assurance santé humaine. Vous payez une cotisation mensuelle ou annuelle à la compagnie d’assurance, qui vous rembourse une partie ou la totalité des frais vétérinaires en cas de maladie ou d’accident de votre animal.

Pour souscrire à une assurance pour animaux de compagnie, vous devez remplir un formulaire avec les informations relatives à votre animal, comme son nom, sa race, son âge, son sexe, son numéro d’identification, son état de santé, etc. Vous devez aussi choisir la formule qui vous convient le mieux, en fonction du niveau de couverture et du prix.

Une fois le contrat signé, vous recevez une carte d’assuré et une feuille de soins. Lorsque vous emmenez votre animal chez le vétérinaire, vous devez présenter ces documents et régler la consultation. Vous devez ensuite envoyer la facture et la feuille de soins à la compagnie d’assurance, qui vous rembourse selon les modalités prévues dans le contrat.

Les différents types de couverture d’assurance pour animaux

Il existe différents types de couverture d’assurance pour animaux, qui varient selon le niveau de protection et le prix. On peut distinguer trois grandes catégories :

  • La formule basique : c’est la formule la moins chère, mais aussi la moins complète. Elle couvre uniquement les frais vétérinaires en cas d’accident, comme les fractures, les blessures, les intoxications, etc. Elle ne couvre pas les frais liés aux maladies, ni les frais de prévention. Le taux de remboursement est généralement de 50 % à 70 %, avec un plafond annuel de 1 000 € à 1 500 €.
  • La formule intermédiaire : c’est la formule la plus courante, qui offre un bon rapport qualité-prix. Elle couvre les frais vétérinaires en cas d’accident et de maladie, comme les infections, les allergies, les tumeurs, etc. Elle peut aussi couvrir les frais de prévention, comme les vaccins, les vermifuges, ou les stérilisations. Le taux de remboursement est généralement de 70 % à 80 %, avec un plafond annuel de 1 500 € à 2 000 €.
  • La formule premium : c’est la formule la plus chère, mais aussi la plus complète. Elle couvre les frais vétérinaires en cas d’accident et de maladie, y compris les affections héréditaires et congénitales, les maladies chroniques, ou les actes chirurgicaux. Elle couvre aussi les frais de prévention, ainsi que les garanties complémentaires, comme la responsabilité civile, l’assistance, ou le budget prévention. Le taux de remboursement est généralement de 80 % à 100 %, avec un plafond annuel de 2 000 € à 3 000 €.

Les exclusions communes dans les polices d’assurance pour animaux de compagnie

Comme toute assurance, l’assurance pour animaux de compagnie comporte des exclusions, c’est-à-dire des situations ou des frais qui ne sont pas couverts par le contrat. Il est important de lire attentivement les conditions générales et particulières de votre contrat pour connaître les exclusions qui s’appliquent à votre animal. Voici quelques exemples d’exclusions communes dans les polices d’assurance pour animaux de compagnie :

  • Les frais liés à la reproduction, comme la gestation, la mise bas, ou la stérilisation (sauf si elle est incluse dans le budget prévention).
  • Les frais liés à l’esthétique, comme le toilettage, le détartrage, ou la coupe des griffes.
  • Les frais liés à la prévention, comme les antiparasitaires, les vermifuges, ou les vaccins

Leave a Comment